Ligue de Balle molle Amicale 

49e saison

Entrevue avec J-C

 Je vous Présente Serge Schiller

1.       Combien d’année avez-vous joué dans la LBMA et qui vous a fait découvrir la ligue ?

J`ai eu la chance de jouer 35 ans dans la LBMA.

C`est mon cousin Pierre Schiller qui m'a fait découvrir la ligue de 4 équipes qui était formée majoritairement d`instructeurs de Hockey aux Loisirs St-Alphonse D`Youville qui est devenue AHMV. J`y étais alors responsable des atomes avec Gilles Dandurand, le père de Bam ou Wood ou André. J`ai donc joint la ligue à sa deuxième année d'existence et j`y ai amené mon ami Gilles l`année suivante.

 

2.       De votre passage à la LBMA, quels sont vos premiers souvenirs ?

Mes premiers souvenirs sont ceux d`une belle gang de bénévoles qui pour garder contact durant l'été ont parti une ligue de balle molle amicale. Je salue d`ailleurs les Robert Tourangeau, Michel  Bureau, Jean-Claude Ménard, Robert Auclair et j`en oublie qui ont eu cette belle initiative..Je me souviens également que durant le camp d'entraînement, mon cousin Pierre qui m'avait amené dans la ligue s'est fracturé la clavicule mettant ainsi fin à sa carrière…

 

3.       Pouvez- vous nous expliquer votre passion pour la balle ?

Ma passion pour la balle ne s'explique pas. J`ai commencé à jouer à 7 ou 8 ans aux Loisirs de la Plage Roger à Ste-Marthe sur le Lac. J`ai  joué à la balle molle jusqu'à l`âge de 12 ans puis à la fastball jusqu'à 19 ans. Par après, j'ai formé une équipe nommée les Sharks dans la vingtaine puis j'ai rejoint la LBMA à 30 ans.

J`ai pratiqué plusieurs sports dans ma vie et je joue encore régulièrement au Golf et au Badminton mais ma passion demeure la balle molle.

Je joue d'ailleurs depuis 2007 dans l'équipe des Baby Boomers de Ahuntsic, seule équipe de Montréal dans une ligue de 12 équipes, représentant la majorité des villes de la Rive Nord. J'en assume d'ailleurs la responsabilité depuis une dizaine d`années. 

 

4.       Pouvez-vous nous décrire un évènement ou une anecdote spéciale qui s’est passé pendant vos années dans la LBMA ?

Je pourrais écrire un livre avec les anecdotes ou événements survenus au cours de mes 35 années mais pour m'en tenir à des événements qui me tiennent à cœur, je citerai mes 5 ans de coaching avec mon assistant et grand chum Robert Isabelle. À l`époque, l`assistant suivait son coach au repêchage.

Je chéris aussi et j'en suis très fier, la seule année ou j'ai joué dans la même équipe que mes 2 fils Christian et Martin deux « excellents » joueurs, pas mal meilleurs que le bonhomme.

J'ai également savouré particulièrement avoir fait partie de l`édition 2003 des Éperviers, à mon sens la meilleure équipe ``ever`` de la ligue qui comptait entre autre Mike et Bob Bureau, mon fils Christian, Stéphane Laberge, Alex Vadeboncoeur et Pat Wilson dans ses rangs. Quelle année !

Bien sûr je suis aussi très fier qu`un trophée (recrue de l`année) porte mon nom et je remercie l'exécutif d'alors pour cette belle délicatesse. Ah oui, et que dire des saisons durant lesquelles la ligue comptait 8 équipes ayant chacun un plus qu'excellent premier lanceur et un deuxième lanceur pas piqué des vers non plus. Je me réjouis d`ailleurs d`avoir eu Maurice Richard junior comme lanceur. Quel joueur et quel gentilhomme.

 

 

5.       Avez-vous déjà été coach ?

J'ai été coach de 1984 à 1987, puis à la demande de la ligue, j'ai accepté de revenir comme coach en 1994 mais seulement pour 1 an car j'étais alors occupé dans différents organismes.

 

6.       Étiez-vous superstitieux ? Non, je n’ai aucune superstition particulière.

7.       Étiez-vous mauvais perdant ?

Mauvais perdant dis-tu ? J`ai toujours dit que un bon perdant est un .....perdant.. Oui,je suis un mauvais perdant mais jamais(ou rarement)je refuse de serrer la main des adversaires à la fin d'un match. Ceux qui me connaissent savent que je déversais mon fiel plutôt sur les arbitres.

 

8.       Aimiez-vous plus le hockey ou la Balle ?

La balle ! J'adore le Hockey et je me considère comme un connaisseur, d'ailleurs les gars de mon pool pourront le confirmer, cependant ne sachant pas patiner, je n`ai jamais joué au Hockey en patin. Je me suis vengé au Ballon Balai, ayant joué une année pour la ligue Colombienne.

 

9.       Quel est votre premier souvenir de balle ?

Mon premier souvenir de balle en tant que joueur remonte en 1955 à la Plage Roger tel que mentionné précédemment, cependant, mon tout premier souvenir du Baseball remonte lorsque j'avais 6 ou 7 ans alors que mon père m'amenait au Stade Delorimier voir les Royaux de Montréal et les futures vedettes de Dodgers de Brooklyn puis de Los Angeles.

 

10.   Quel sont vos exploits accomplis dans la LBMA ?

Ce n'est pas moi qui ai accomplis les plus grands exploits dans la ligue, j'ai laissé ça à mes fils mais je puis me vanter d'être parmi les meneurs des stats de la ligue pour les saisons,

les matchs jouées et peut-être les apparitions au bâton.

 

11.   Quel est votre joueur de baseball des ligues majeurs préféré, toute époque confondu ?

Étant donné mon grand âge, j`ai eu l'opportunité de voir évoluer beaucoup de grands joueurs. Pour n'en nommer que quelques-uns, j`ai beaucoup aimé Willie Mays, Hank Aaron et Mike Schmidt entre autres. Plus près de nous, je chéris la majorité des grands joueurs de nos Expos tel que le Kid, André Dawson, le Grand Orange, Pedro Martinez, Vladimir Guerrero etc...

       J`aime bien le fils de Vlad également.

 

12.   À quelles positions vous avez joué dans la LBMA ?

Dans la LBMA j`ai joué essentiellement au premier but, position à laquelle j`ai toujours joué étant gaucher. J`ai également lancé quelques parties en tant que deuxième et même 

troisième lanceur.

 

13.   À quelle position avez-vous préférée jouer ?

Évidemment au premier but. J'ai même demandé à mes fils qu'à mon décès, sans être une obligation, j`apprécierais qu'ils aillent  enterrer une cuillerée de mes cendres sous le premier but au terrain 1 de Jarry.

 

 

14.   Pouvez-vous vous d’écrire comme joueur de balle ?

Un excellent 3, joueur d`équipe honnête et fiable. Excellent repêcheur, bonne connaissance de la game .....mais un 3 quand même.

 

15.   Croyez-vous au retour du baseball majeur à Montréal ?

J`y croyais jusqu'à récemment mais avec la nouvelle de la semaine dernière, j'avoue que mes espoirs se sont envolés. Très dommage.

 

16.   Quel était votre point fort à la balle ?

Ma défensive. Excellent pour les pickups et pour les balles lancées toutes croches par le relayeur au premier but. Je n`ai jamais eu peur de la balle.

 

17.   Quel était votre faiblesse ?

Au bâton j'étais un frappeur en flèche de balles rapides mais j`ai toujours eu de la difficulté avec les ballounes. De plus, malgré mon gabarit, j`ai toujours frappé avec les bras donc, je frappais rarement la longue balle. Bizarrement, je frappe beaucoup mieux avec les Old Timers même si la balle monte 12 pieds de haut avant de nous arriver

 

18.   Si j’avais été coach du temps que vous étiez joueur, pourquoi j’aurais dû vous sélectionner ?

Comme je le mentionnais, je suis un joueur fiable toujours à l'heure qui manque rarement un match. Je suis également très fiable au premier but et peut dépanner au monticule.

De plus, en tant qu`ancien coach avec une fiche gagnante, je suis de bon conseil.

 

19.   Quel genre de coéquipier étiez-vous ?

J`étais un gars d'équipe avec beaucoup d'humour. Les quelques fois où j'ai pu avoir l`air bête, je n'en voulais qu'à moi-même (tout perfectionniste que je suis) d'avoir raté un jeu ou ma présence au bâton dans un match serré.

 

20.   Avez-vous gardé contact avec des anciens coéquipiers de la LBMA ?

Absolument. J`ai plusieurs amis Facebook et je parle régulièrement avec Mike Plante. De plus des anciens et même des joueurs actuels de le LBMA font partie de mon équipe de Baby Boomers. J`ai nommé Gino Ciarlo, Richard Marchi, Allan Beacon, Alain Boileau et Marcel Morin. De plus, Mike Plante, Michel Forbes, André Desjardins, J.C. Ménard, Robert Isabelle et les frères Doug et Bob Wilson ont déjà fait partie de l'équipe depuis que j'y joue.

D`ailleurs j`invite les joueurs de 55 ans et plus qui sont disponible le mardi matin à me contacter si intéressés à joindre une bonne équipe de gars sympathiques en plus. Nous sommes présentement complets mais à notre âge un poste peut se libérer rapidement.

 

21.   Pour quelle raison avez-vous quitté la LBMA ?

Une année en particulier, plusieurs réguliers dont mes deux fils ont quittés la ligue pour différentes raisons. L`année suivante, je ne m`amusais plus autant et en plus je jouais avec les Baby Boomers (on joue une saison de 22 matches en plus des pratiques et des matches hors-concours) Par ailleurs, je suis heureux que la ligue m`ait survécu....ah..ah, car la LBMA a toujours formée une belle famille et je l'ai toujours à cœur en espérant être invité pour ses 50 ans.

 

22.   Qu’est-ce qui vous manque le plus quand vous pensez à la LBMA ?

Ce qui me manque le plus c`est la GANG. Je m`ennuie des Plante, Charbonneau, Chartrand, Blouin, Wood, Tourangeau, Lariviere, Poulin etc..etc..etc..Je m`ennuie de la famille quoi !

 

23.   Racontez-nous des évènements de la LBMA auxquels vous avez eu la chance de participer?

Les ÉVÊNEMENTS marquants sont les journées familiales (piques-niques au Camping Laliberté, Tournois de balle donnée familiale) les games contre les prisonniers de Bordeaux.

Certains party de fin de saison demeurent mémorables à mes yeux. Et que dire des repêchages dont un certain a nécessité un échange non prévu. (Salut Pat chartrand)

 

24.   Détenez-vous des honneurs dans la ligue ?

J’ai beaucoup de plaques et/ou trophées pour l'équipe championne de la saison ou des séries mais ma plus grande fierté c'est d'avoir un trophée qui porte mon nom.

Coté individuel j`ai des plaques pour mes 20-25-30 -35 ans. J`ai aussi quelques plaques de joueur le plus ....valeureux.

 

25.   Venez-vous faire un tour au parc à l’occasion pour voir des matchs ?

Oui, une ou deux fois par saison sauf l'an passé mais chaque fois, je suis nostalgique.

Merci d'avoir pensé à moi pour tes magnifiques interviews,

Au plaisir

Serge

 

Petit mot de Pat Chartrand car je ne vous connaissais pas …

 

Serge Schiller; Une légende vivante de la LBMA. Il a définitivement contribué à bâtir les fondations de la ligue. Ses frères, Pierre et Ronald ont joués dans la ligue. Ses deux fils Christian et Martin ont marqué la ligue eux aussi. Il est celui qui a disputé le plus grand nombre de saison dans la ligue, soit 37. Il a joué dans la ligue de 1977 à 2013. 2353 apparitions au bâton (1er all time). 716 coups sûrs. 0,304 moyenne à vie.

 


de retour à l'index des entrevues